141 personnes malades a cause de thon jaune ou albacore surgele cru ; salmonella dans des sushis est a l’origine des cas de maladies

Un foyer épidémique de 141 personnes infectées par Salmonella Bareilly a été lié à du thon jaune ou albacore utilisé dans des sushis. Les CDC et la FDA ont investigué ces cas groupés de maladies pendant les semaines précédentes mais n’ont pas identifié de source avant le 13 avril (les cas de maladies sont liées à la consommation de sushis et de produits similaires). Il y a eu 21 hospitalisations et pas de décès associé à ce foyer épidémique. De nombreuses personnes qui sont devenues malades ont signalé avoir consommé du thon cru dans des sushis, du « thon épicé ».

Le produit impliqué, transformé et distribué par Moon Marine USA Corporation (connue aussi sous le nom de MMI) de Cupertino, Californie, est fait à partir de longes de thon, selon le communiqué de presse de la FDA. Les arêtes ont été enlevées et le produit ressemble à un produit haché. La société a rappelé 26 684 kg de produits.

Le produit n’est pas disponible à la vente aux particuliers mais il a pu être consommé dans des restaurants ou les commerces pour faire des sushis, des sashimis, des céviches et d’autres plats similaires. Les noms de Moon Marine USA Corporation ou MMI et Nakaochi Scrape AA ou AAA étaient imprimés sur les boîtes de produits lorsqu’elles étaient vendues par des distributeurs.

Les boîtes peuvent avoir été distribuées à la vente en des lots plus petits. La notice de rappel de la FDA peut être vue ci-après : http://1.usa.gov/Io3OnG

L’information sur l’investigation du foyer épidémique par les CDC peut être vue ci-après : http://1.usa.gov/INbobT

Pour plus d’informations, contactez Ben Chapman, benjamin_chapman@ncsu.edu
ou Doug Powell, dpowell@ksu.edu
 

Tèlècharger PDF

This entry was posted in Uncategorized by Ben Chapman. Bookmark the permalink.

About Ben Chapman

Dr. Ben Chapman is an associate professor and food safety extension specialist at North Carolina State University. As a teenager, a Saturday afternoon viewing of the classic cable movie, Outbreak, sparked his interest in pathogens and public health. With the goal of less foodborne illness, his group designs, implements, and evaluates food safety strategies, messages, and media from farm-to-fork. Through reality-based research, Chapman investigates behaviors and creates interventions aimed at amateur and professional food handlers, managers, and organizational decision-makers; the gate keepers of safe food. Ben co-hosts a biweekly podcast called Food Safety Talk and tries to further engage folks online through Instagram, Twitter, Facebook, YouTube and, maybe not surprisingly, Pinterest. Follow on Twitter @benjaminchapman.